« C'est un don de Dieu, Callas. Quand elle arrivait en scène elle était loin, ne disait rien, il se passait déjà quelque chose. Ça venait des tripes ». Georges Prêtre

Maria Callas dans "La Medea (Médée)" au Convent Garden, Londres, le 17 juin 1959
Maria Callas dans "La Medea (Médée)" au Convent Garden, Londres, le 17 juin 1959 © AFP / Leemage

Maria Callas est morte il y a 40 ans, le 16 septembre 1977 mais elle n’a pas disparu. Des disques au son restauré ressortent dans un coffet Xarner Classics, Maria Callas Live. Une exposition lui est aussi consacrée à la Seine musicale à Paris, conçue par un jeune fan : Tom Volf, qui sort aussi un livre et prépare un film Maria by Callas.

Alors pourquoi ne pas parler d’elle nous aussi, dans un grand atelier fantôme ?

Ecoutons la tragédienne, la musicienne. Callas au chant, Callas en scène et Callas racontée, éprouvée, ressentie par nos invités :

  • Marianne James, en tournée en ce moment avec son spectacle Miss Carpenter
  • Gérard Mannoni, écrivain et critique de musique classique et de danse.
  • René de Ceccaty, auteur de Maria Callas, biographie sortie chez Gallimard
  • Karine Deshayes, mezzo-soprano. En concert le 18 octobre au Château de Versailles avec le Concert spirituel / Hervé Niquet et Katherine Watson
  • Tom Volf à l’origine du projet Maria by Callas in Her Words qui comprend un livre (Ed Assouline) sorti en mai dernier, une exposition à la Seine musicale jusqu’à mi-décembre, et un film qui sortira en salles le 13 décembre 2017.

Tous ensemble font revivre Callas et son mythe, même si une artiste de ce niveau par ses disques et les rares captations qui existent, par son mythe, aussi, ne meurt jamais tout à fait...

Gérard Mannoni, Marianne James et René de Ceccaty
Gérard Mannoni, Marianne James et René de Ceccaty © Radio France / Vincent Josse
Karine Deshayes
Karine Deshayes © Radio France / Vincent Josse

Retrouvez les entretiens de Maria Callas avec Micheline Banzet-Lawton dans « Trois jours avec… Maria Callas », collection Les Grandes Heures Radio France / Ina

Programmation musicale :

  • Générique : Le grand Atelier, composition de Thomas Enhco pour l'émission
  • DELIBES Lakmé : Dov'e l'indiana bruna (Acte II), Tulio Serafin dirige Le Philadelphia orchestra (1955)
  • VERDI Follie! Follie! Delirio vano è questo! (Violetta) - La traviata Orchestre symphonique de Lisbonne, dir Franco Ghione
  • PUCCINI Tosca : Visi d’arte (Acte II) Royal Opera House de Londres, Dir Titto Gobi (1964)
  • BELLINI La somnambule : Ah non creda mirarti (Acte II) Orchestre du théâtre de la Scala de Milan dirigé par Antonino Votto (1957)
  • BELLINI. Norma : Casta Diva (Acte I) Etude de l'air de Norma / avec accompagnement de piano - Eugene Kohn au piano, et Pamela Hebert à la voix, enregistré en 1971, suivi de Norma : Casta diva (Acte I Sc 1) Cavatine de Norma et chœur, Orchestre du théâtre de la scala de Milan dirigé par Tulio Serafin (1960)
  • DONIZETTI. Lucia di Lammermoor : Il dolce suono (Acte II) Air de Lucia, Orchestre symphonique du Rias de Berlin, dirigé par Herbert Von Karajan (1955)
  • SPONTINI. La vestale : O nume tutelar (Acte II) air de Julia, orchestre et chœur du théâtre de la Scala de Milan dirigés par Antonino Votto (1954)
  • WAGNER. Parisfal : Parsifal resta ! (Acte II), Orchestre symphonique et chœur de la Rai, dirigés par Vittorio Gui (nov 1950)
  • BIZET. Carmen : Près des remparts de Séville (Acte I) Air de Carmen. Orchestre National de la radiodiffusion française, dirigé par Georges Prêtre (1961)
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.