Annick Cojean commence souvent un entretien par cette question ouverte : « vous ne seriez pas arrivée là, si… » Parce qu’elle est fondamentalement curieuse. Elle aime passionnément son métier, le journalisme qui nourrit largement son appétit des autres.

Annick Cojean / Septembre 2019
Annick Cojean / Septembre 2019 © Radio France / Vincent Josse

Rediffusion du 19/09/19

"Quand poser des questions devient un métier, un devoir, une responsabilité, c'est formidable"

Retrouvez les invités et la programmation musicale ici

L'équipe
Thèmes associés