Annick Cojean commence souvent un entretien par cette question ouverte : « vous ne seriez pas arrivée là, si… » Parce qu’elle est fondamentalement curieuse. Elle aime passionnément son métier, le journalisme qui nourrit largement son appétit des autres.

Annick Cojean / Septembre 2019
Annick Cojean / Septembre 2019 © Radio France / Vincent Josse

Rediffusion du 19/09/19

"Quand poser des questions devient un métier, un devoir, une responsabilité, c'est formidable"

Retrouvez les invités et la programmation musicale ici

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.