François Truffaut est mort en 1984, encore jeune, fauché par une tumeur au cerveau à 52 ans, après avoir tourné une vingtaine de films, dans une forme d'urgence. Comme s'il savait qu'il fallait faire vite.

François Truffaut à la sortie du film l'enfant sauvage en 1970
François Truffaut à la sortie du film l'enfant sauvage en 1970 © Getty / Keystone-France/Gamma-Rapho

Il suffit de dire « Nouvelle Vague » pour penser à lui, Truffaut. Il est avec Godard et Rivette, l’un de ses représentants majeurs, même si bien au-delà de ce courant, de cette nouvelle façon de faire du cinéma, en décor naturel, cette manière inédite de filmer la société et son évolution, ses films composent une œuvre en soi. 

Ancien critique devenu cinéaste, il travaillait librement, avec acharnement, en ayant fondé sa maison de production, les films du Carrosse. Le public l'a suivi, souvent, mais pas toujours. L'auteur des 400 coups, de la chambre verte ou du dernier métro a connu de grands succès… et des bides. Il a fallu du temps par exemple pour que Jules et Jim devienne une légende. 

Parler de lui, l'écouter, écouter ses films, écouter la langue de cet amoureux des femmes, des livres et du cinéma, c'est notre projet !

François Truffaut sur le tournage du film La sirène du Mississipi en 1969
François Truffaut sur le tournage du film La sirène du Mississipi en 1969 © Getty / Alain Dejean/Sygma

Pour rendre hommage à Truffaut

Serge Toubiana, critique et écrivain de cinéma ; actuel président d’Unifrance, ancien directeur de la Cinémathèque Française (commissaire de l’exposition François Truffaut en  2014-2015), et auteur avec Antoine de Baecque de François Truffaut (Gallimard, 2001)

Arnaud Guigue, spécialiste de François Truffaut, auteur de plusieurs publications;  codirecteur avec Antoine de Baecque du Dictionnaire Truffaut (La Martinière, 2004)

Arnaud Desplechin, cinéaste, souvent considéré comme le fils spirituel de Truffaut. On lui doit Rois et Reines, Un conte de Noël, Les fantômes d'Ismaël....

Andréa Ferréol, comédienne, nommée au césars en 1981 pour son rôle dans Le dernier métro. Elle prépare en ce moment pour Aix en Provence, sa ville natale, les 11ème Flâneries d’art contemporain, qui se dérouleront le 15/16/17 juin dans les jardins privés du XVIIIe siècles, ouverts pour la première fois au public.

Reportage de Vinciane Laumonier parmi les archives Truffaut à la Bibliothèque du film (dans les étages de la cinémathèque de Paris) avec Karine Mauduit. Lettres, plans de travail, annotations, Truffaut conservait tout. Il a donné une partie de ses archives, de son vivant. Plus de 350 boites renferment ainsi l'histoire de ses films et retracent le parcours de ses idées, transformées, réutilisées, avortées ou abouties.

Reportage de Vincent Josse à Montmartre, sur les traces du cinéaste, avec l’écrivain Didier Blonde, auteur de Le Figurant chez Gallimard

François Truffaut
François Truffaut © Getty / Evening Standard

Programmation musicale :

WOODKID/Louis GARREL - L'aérogramme de Los Angeles

Antonio Vivaldi - andante du concerto pour mandoline en ut majeur

Rejjie SNOW / AMINé / Dana WILLIAMS - Egyptian luvr

Charles Trenet - Les enfants s'ennuient le dimanche

HER - Neighborhood

Jeanne MOREAU - Le tourbillon de la vie

Julien DORE / Dick RIVERS - Africa

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.