Sa musique est là, dans nos vies, depuis le début des années 80, on la fredonne... Sa pop française peut sembler légère, mais à la regarder de près, elle révèle avec justesse et précision, les contrastes de nos vies.

Etienne Daho, Le grand Atelier Oct 2019
Etienne Daho, Le grand Atelier Oct 2019 © Radio France / Vincent Josse

Il trouve les mots pour dire le paradis, l’enfer, les escapades à deux. Il chante, en mode mineur (le mode le plus mélancolique), les jours passés à pleurer des larmes dingues. Et il sait que, du berceau à la tombe, c’est dur pour tout le monde. 

Sa musique est nourrie de ce qu’il vit, de ce qu’il lit, depuis son enfance à Oran et son adolescence à Rennes. Il lit Genet, Burroughs ou William Blake, il se nourrit des toiles de Francis Bacon et n’oublie rien de ses premières amours, le Velvet Underground, Syd Barret, ou Françoise Hardy…

Etienne Daho n’a pas la haine du talent, il écoute en érudit la pop anglaise et française d'aujourd’hui, il édite, il produit, il accompagne d’autres musiciens. 

On l’entend en duo sur le dernier disque de Malik Djoudi, on découvre qu’il adapte des contes populaires, comme « Le vilain petit canard », avec le comédien Arnaud Valois. 

  • L'album Eden est réédité, coffret de 3 CD incluant 52 titres – dont 40 bonus et 21 morceaux totalement inédits, enregistrés à l’époque. Sortie le 18 octobre (Warner)
  • Etienne Daho est en tournée, le 30/10 à Montpellier, le 6/11 à Toulouse, le 11 à la Philharmonie à Paris, les 4 et 5 décembre à Rennes, et le 23/12 à la salle Pleyel à Paris. Retrouvez toutes les dates sur son site officiel

Avec :

Malik Djoudi, Musicien. Son dernier album : Tempéraments (Cinq7). Au Trianon à Paris le 20 novembre, et en tournée dans toute la France. Toutes les dates sur MalikDjoudi.com

Arnaud Valois, comédien. Le vilain petit Canard, raconté par Arnaud Valois et mis en musique par Etienne Daho (Gallimard jeunesse)

Arnold Turboust, musicien et vieux complice d'Etienne Daho.

Didier Ottinger, commissaire de l’exposition Bacon en toutes lettres, jusqu'au 20 janvier 2020 au Centre Pompidou à Paris.

Arnaud Valois, Didier Ottinger, Arnold Turboust, Etienne Daho, Malik Djoudi
Arnaud Valois, Didier Ottinger, Arnold Turboust, Etienne Daho, Malik Djoudi © Radio France / Vincent Josse

Reportage avec Delphine Leverrier, brodeuse et rockeuse, qui réalise des pochettes d'albums brodées. Exposition au Café de la Danse à Paris jusqu'au 31 décembre

Pochette de l'album Corps et Armes d'Etienne Daho, brodée par Delphine Leverrier
Pochette de l'album Corps et Armes d'Etienne Daho, brodée par Delphine Leverrier / Barbara Buchmann-Cotterot

Programmation musicale :

Générique : Composition originale de Thomas Enhco, et Fkj & Tom Misch - Losing My Way

  • Ouverture - Etienne Daho
  • A tes cotés - Malik Djoudi & Etienne Daho
  • Ext Le vilain Petit canard - Arnaud Valois
  • Femme fatale - The Velvet Undeground & Nico
  • Minuit quelque part - Mélodie Lauret
  • Soudain - Etienne Daho
  • Walking in the dark - Metronomy
  • La douceur du bagne - Etienne Daho & Jeanne Moreau (Le condamné à mort / Jean Genêt)
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.