Hervé Guibert plaçait la littérature au dessus de tout, même s'il pratiquait aussi la photographie. Comme critique de photo au Monde, de 1977 à 1985, et comme écrivain de romans et de récits. "L'écriture aussi, est une profusion d'images", déclarait l'auteur disparu en 1991. Il se suicide, le corps meurtri par le sida.

Hervé Guibert, 1988
Hervé Guibert, 1988 © Getty / Ulf Andersen

Visite d'une exposition consacrée à Hervé Guibert à la Maison de la Photographie à Paris, en compagnie de l'écrivain Jean-Baptiste Del Amo, auteur dela préface du catalogue de exposition.

(Rediffusion)

Les références :

Hervé Guibert, l'écrivain photographe, Livre CD Vincent Josse et Serge Roué  (Naïve)

Programmation Musicale :

  • Dominique A : L'éclaircie
  • Agnès Obel : Camera’s rolling
  • Rodolphe BURGER Bleu bac
  • Aldo CICCOLINI Gnossienne N°3 / Erik Satie
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.