Philippe Djian est avec nous ce dimanche en direct du Salon du Livre de Paris. Le romancier s'apprête à sortir "A l'aube", chez Gallimard.

Philippe Djian
Philippe Djian © AFP / JOEL SAGET / AFP

Dans son Grand Atelier, l'auteur de "37'2 le matin" évoque l'art du roman, parle de l'importance du style, de la langue. Il invite les cinéastes les frères Larrieu, le musicien Nicolas Repac, le romancier américain Douglas Kennedy ainsi qu'Isabelle Carré et le poète sonore Charles Pennequin. 

Venez le et les voir! Nous sommes en direct du Parc des expositions, porte de Versailles, à Paris. 

Le dernier roman de Philippe Djian A l’aube, paraîtra le 5 avril chez Gallimard

Avec :

Arnaud et Jean-Marie Larrieu, cinéastes

Nicolas Repac, musicien multi-instrumentiste

Reportage avec Isabelle Carré qui a suivi les ateliers d’écriture de Philippe Djian. Son premier roman Les rêveurs est sorti chez Grasset

Reportage de Vinciane Laumonier avec le fils de Philippe Djian, Loïc Djian à propos de la plate forme Walden, «une forêt culturelle 2.0». imaginée et conçue par l’écrivain Philippe Djian (le père) et le réalisateur Loïc Djian (le fils).

Reportage avec le poète performeur Charles Pennequin

Douglas Kennedy Son dernier livre La Symphonie du Hasard, éditions Belfond

Et des lectures par la comédienne Constance Dollé

Isabelle Carré dans sa loge du Théâtre de l'Atelier juste avant la représentation de Baby, de Jane ANDERSON
Isabelle Carré dans sa loge du Théâtre de l'Atelier juste avant la représentation de Baby, de Jane ANDERSON © Radio France / Vincent Josse
Charles Pennequin, poète performeur
Charles Pennequin, poète performeur © Radio France / Vincent Josse

Programmation musicale :

  • GOGOL BORDELLO - My companjera
  • THE LUMINEERS - Ho hey
  • Nicolas REPAC (LIVE)
  • Johnny CASH/Joe STRUMMER - Redemption song
  • LE PROFESSEUR INLASSABLE - Far too much for popular public
  • Stephan EICHER - Pas d'ami comme toi
  • THE KINKS - A well respected man
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.