Qu'est-ce qui nous fait autant aimer les films de Claude Sautet ? Pourquoi a-t-on envie d'être l'ami de « Vincent, François, Paul et les autres », de passer nos week-end, avec eux, en bande, à la campagne ? Comment ne pas tomber amoureux de Romy Schneider, regardée, sublimée par le cinéaste ?

Portrait pris le 19 août 1988 à Paris du cinéaste français Claude Sautet, décédé à l'âge de 76 ans, le 22 juillet 2000 à Paris
Portrait pris le 19 août 1988 à Paris du cinéaste français Claude Sautet, décédé à l'âge de 76 ans, le 22 juillet 2000 à Paris © AFP / STF / AFP

Mort à 76 ans, en 2000, Claude Sautet a consacré sa vie au cinéma. Discret, pudique, cet ancien enfant timide observait ses contemporains. Au café, souvent, dans les brasseries, des scènes et des personnages naissaient sous ses yeux. Quand il ne tournait pas, Sautet aidait ses confrères à finaliser leurs projets. 

La critique a aimé ou pas son cinéma, comme le public qui ne l'a pas toujours suivi, mais son œuvre demeure, sensible, humaine, avec des dialogues musicaux, un travail profond sur chaque personnage, des scènes de groupe tellement chorégraphiées. Peut-on encore faire des films comme les siens? 

Ce "Grand Atelier" du cinéaste Claude Sautet est fait de ceux qui l'ont connu ou pas, en tout cas de ceux qui l'aiment et qui sont là, en studio. 

Romy Schneider et Michel Piccoli dans "Les choses de la vie" de Claude Sautet (1970)
Romy Schneider et Michel Piccoli dans "Les choses de la vie" de Claude Sautet (1970) © AFP / FIDA CINEMATOGRAFICA / LIRA FILM / COLLECTION CHRISTOPHEL

Nos Invités :

  • Dominique Rabourdin, auteur avec Binh, N. T.  du livre Sautet par Sautet
  • Jacques Fieschi, scénariste (Quelques jours avec moi, Un cœur en hiver, Nelly et Monsieur Arnaud)
  • Laurent Delmas, producteur avec Christine Masson de l'émission On aura tout vu sur France Inter
  • Jean-Pierre Lavoignat, journaliste et auteur de Romy (Flammarion)
  • Eva Darlan, comédienne (Une histoire simple)

Reportage : un menu inspiré des films de Claude Sautet

Reportage d'Elsa Daynac avec Pierre Gagnaire.

Il arrive toujours un moment dans ses films où les personnages se retrouvent à table. Là, on se parle, on déguste, on crie, on pleure, on vit.  L’année dernière à l’occasion du festival de Cannes, Pierre Gagnaire avait concocté un menu inspiré des films de Claude Sautet. Avec un gigot venu de Vincent, François, Paul et les autres, ou des filets de barbue pochés au pistou inspirés de Garçon ! 

Programmation musicale :

  • Romy Schneider / Michel Piccoli - La chanson d'Hélène
  • Duke Ellington - Take the A train
  • Billie Eilish - &burn
  • Dominique A - Toute latitude
  • L -Tant pis
  • Yves Montand - A Paris
  • Melanie de Biasio - Afro blue
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.