Le Grand Atelier rend hommage au chanteur Christophe. Pour évoquer sa mémoire : Christophe Conte (journaliste),Christophe Van Huffel, (guitariste), Jean Michel Jarre (parolier) Jean-Baptiste Mondino (photographe), Hervé Vilard (compagnon des débuts), Véronique Bevilacqua et les chanteuses Jeanne Cherhal et Camille.

Christophe
Christophe © Radio France / Christophe Abramowitz

La musique, c'est juste la respiration, la thérapie, la protection, une sorte de bouclier par rapport à tous ces gens, à ce monde, au show-biz, aussi. 

confiait Christophe, disparu le 16 avril dernier, à 74 ans.
Chanteur populaire et exigeant, le musicien a passé sa vie à chercher le son idéal, enfermé dans le studio qu'il avait installé chez lui, à Paris. Aimant vivre la nuit, fou de cinéma, de voitures, entre deux bibelots qu'il entassait dans son appartement, Christophe créait, considérant que sa voix n'était qu'un élément musical dans un morceau, qu'elle n'était qu'une intervention. Discret, Christophe, dont on fredonnera toujours les chansons, de "Aline" à "Comme un interdit", était une énigme que nous allons tenter d'approcher dans ce Grand Atelier fantôme, en direct, dimanche, de 15h à 17h, sur France Inter.

Je suis tombé dans la musique de Christophe très jeune. L’intro de guitare des Mots bleus à déclenché quelque chose chez moi. Une alchimie de création ça touche toujours à l’intime. C. V. Huffel

Pour évoquer sa mémoire : le journaliste Christophe Conte (Les Inrocks) le musicien Christophe Van Huffel, (guitariste et compagnon de route de Christophe pendant 18 ans), Jean-Michel Jarre (parolier des Mots Bleus et des Paradis perdus), Jean-Baptiste Mondino (photographe de plusieurs de ses pochettes ), Hervé Vilard (complice des premières années), son épouse Véronique Bevilacqua qui nous ouvre les portes de son appartement-studio d'enregistrement et Jeanne Cherhal pour un titre live: La dolce vita.

Le studio / appartement de Christophe, boulevard du Montparnasse à Paris
Le studio / appartement de Christophe, boulevard du Montparnasse à Paris © Radio France / Vincent Josse

Christophe n’a jamais renié son répertoire, Aline en est l’exemple le plus flagrant, c’était ce qui lui avait ouvert le corps, il le chantait très souvent en concert. Christophe Conte

  • En 1966, Hervé Vilard et Christophe échangent leurs succès...

Christophe, concert solo à la Villa Medicis (2014)

C’était quelqu’un de très contemporain, d’inclassable, d’unique. Il avait son langage. Ce concert à Rome, c'était immense! J.B. Mondino

Programmation musicale :

  • Medley Christophe
  • Aline (italien français)
  • Les paradis perdus
  • Comme un interdit
  • Live Jeanne Cheral / La dolce Vita
  • Alain Bashung / Les mots bleus
  • Live Camille / Petite fille du soleil
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.