Si j’étais photographe, s’il me fallait tirer le portrait de l’écrivain et cinéaste David Foenkinos, je lui demanderais de poser torse nu. Sur ce torse, une longue cicatrice rappelle la lourde opération subie à 16 ans pour le sauver d’une maladie cardiaque.

David Foenkinos
David Foenkinos © Getty / Stephane Grangier - Corbis

Il aurait pu mourir, la médecine lui a donné une nouvelle chance et sa littérature est marquée comme son corps par cet avant et cet après. L’avant, la maladie avec un risque mortel, l’après, cette vie pleinement goûtée, plus riche, ouverte, comme par magie, à la lecture, au cinéma, au goût des autres. Car s’il est un écrivain qui vend beaucoup depuis « La Délicatesse » et « Charlotte » et peut-être "Deux sœurs", son nouveau roman, il garde une grande curiosité, peut-être aussi une forme d’innocence. Parler avec lui, ce n’est pas parler de chiffres, de stratégie ou de carrière, c’est évoquer les autres, cinéastes, écrivains, penseurs ou même le patron d’un restaurant cambodgien qu’il apprécie. 

Le dernier livre de Davis Foenkinos Deux soeurs est sorti cette semaine chez Gallimard, collection blanche.

David Foenkinos, février 2019
David Foenkinos, février 2019 © Radio France / Vincent Josse

Avec :

Hugo Clément, journaliste à Konbini. Son livre Comment j’ai arrêté de manger les animaux est paru le 21 février dernier au Seuil.

Reportage Chez Meng, rue Forest, dans le 18ème arrondissement de Paris.

Agathe Ruga, Blogueuse (Agathe The Book) et créatrice du Grand Prix des blogueurs littéraires. Son premier roman Sous le soleil de mes cheveux blonds sortira le 27 février chez Stock. 

Rémi Bezançon, réalisateur. Il vient d'adapter le roman de David Foenkinos Le mystère Henri Pick, en salles le 6 mars.

Reportage d'Elsa Daynac avec Catherine Domech, bibliothérapeute.

Laurent Alexandre, spécialiste de l'intelligence artificielle. Son dernier livre, co-écrit avec Jean-François Copé, L’intelligence artificielle va-t-elle aussi tuer la démocratie ? est sorti chez Lattès. 

Remi Bezançon, Hugo Clément, Agathe Ruga et David Foenkinos
Remi Bezançon, Hugo Clément, Agathe Ruga et David Foenkinos © Radio France / Vincent Josse
David Foenkinos et Mr Meng, patron du restaurant Chez Meng, dans le 18ème arrondissement de Paris
David Foenkinos et Mr Meng, patron du restaurant Chez Meng, dans le 18ème arrondissement de Paris © Radio France / Vincent Josse

Programmation musicale :

  • Juliette Armanet - Cavalier seule
  • O (Olivier Marguerit) - Tu sais que je ne sais plus 
  • Alain Souchon - Somerset Maugham
  • Sophie Hunger - Walzer für niemand
  • Lomepal - Trop Beau
  • Etienne Daho - Le premier jour (du reste de ta vie)
  • Mercury Rev / Hope Sandoval - Big boss man
  • Emilie Simon - Mon chevalier
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.