De la tuerie en Norvège à celle de Toulouse, il n’est plus un meurtrier dont criminologues et profilers ne viennent décortiquer la personnalité dans les médias. Comme si les séries américaines avaient imposé en France ces experts d’un nouveau genre que le public réclame et dont les journalistes ne pourraient plus se passer...

Aujourd'hui, le Grand Bain confronte ces métiers à leurs clichés télévisés.

Chronique

La fabrique du cliché par Léo Soesanto

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.