De sa voix chaude et vibrante, il fait sonner les mots. Il dit le chagrin et l’amour, sans cynisme, ni second degré. Il est slameur, tout en douceur. Aujourd'hui le Grand Bain vous emmène à la rencontre de Grand Corps malade et s’interroge sur la place des bons sentiments dans la culture urbaine.

Les liens

Le site officiel de Grand Corps Malade

Ecoutez "Collection privée" sur le Mouv'

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.