Aujourd’hui vous nous apprenez à taper à la machine ?

Oui car depuis la semaine dernière vous pouvez voir au cinéma le film « Populaire ». Vous en avez entendu parler, c’est une jolie petite histoire qui raconte le parcours incroyable d’une jeune normande (jouée par Deborah François), et coachée par Romain Duris pour devenir championne de dactylographie. C’est important, ici de souligner que c’est un objet qui tient le principal second rôle, de ce film, en l’occurrence une machine à écrire de la marque Olympia, prêtée pour le film par Mme Jeanne Sala, elle-même ancienne championne de dactylo.

Mais vous n’êtes pas venu nous parler que de cinéma ?

Non c’est vrai, d’autant que la machine à écrire est aussi très douée en musique. Saviez vous, par exemple, que le compositeur américain Leroy Anderson, un spécialiste des petites musiques orchestrées et légère, a composé en 1950 une symphonie pour orchestre et machine à écrire, Ecoutez : SON + TAPIS

Sublime non ! Surtout la clochette du retour chariot. Ce morceau a été rendu célèbre par un sketch de Jerry Lewis pour la télévision. On le voit qui tape dans le vide sur une machine à écrire imaginaire, en faisant tout un tas de grimaces. Bon tout ça pour dire que la machine à écrire revient à la mode.

Vous rigolez, tout le monde cherche à s’acheter une tablette numérique pour Noël …

Et bien justement, c’est parfois agaçant d’écrire un mail sur l’écran tactile des tablettes, or il existe un kit qui permet d’utiliser une bonne vieille Remington pour écrire sur un iPad. C’est amusant, parce que l’iPad se pose à la place de la feuille juste au dessus du chariot. Donc de loin vous pourrez faire illusion. Ça s’appelle l’USBTypewriter, c’est une petite entreprises de Philadelphie aux USA, qui a créé un système de reconnaissance des touches adaptable à la plupart des machines à écrire comme Remington, Underwood, Olympia…

Et c’est en Kit, si on possède une machine compatible ?

Oui c’est assez simple à installer. Il faut fixer une sorte de plaque en silicone verte comme une carte mère d’ordinateur, avec de fines lamelles en cuivres qui détecte les mouvements de chaque frappe du clavier. Cette plaque est reliée à une connections USB qui se branche très facilement à un iPad. En fonction des touches enfoncées la lettre apparaît sur l’écran de la tablette, c’est comme un clavier additionnel mais en version vintage. Il faut compter une cinquantaine d’euros pour le kit, mais vous pouvez bien sûr acheter la machine complète restaurée pour 550 € environ sur le site USBtywriter.com. Attention, pour l’instant il n’existe que des claviers QWERTY, mais vu le succès il y aura rapidement une version AZERTY.

C’est dingue cette mode du vintage, mais à quoi ça rime ?

D’abord c’est amusant, Guillaume, et puis ça change des claviers en plastique moches. C’est comme posséder un beau stylo plume le toucher est plus agréable qu’un bic. Et la preuve que ça intéresse les gens il existe maintenant un modèle de clavier d’ordinateur entièrement en bois. C’est un très bel accessoire fabriqué à la main, en France, par l’entreprise Orée Design (comme l’orée du bois). Imaginez un clavier très droit un peu comme chez Apple, avec de fines touches carrées, découpées dans la texture du bois d’érable ou de noyer et délicatement vernie. Ça s’inscrit à fond dans la tendance low-tech, pour un retour aux matériaux nobles et durables. Ce clavier AZERTY ou QWERTY s’adapte évidemment à tous les ordinateurs ou tablettes équipés de bluetooth et il coute 125 €. Mais attention il ne faut pas être pressé à cause de la forte demande de Noël, les délais de livraison sont passés de 15 jours à un mois. Moralité avec oreedesign.fr le clavier en bois et la caravane passe

Les liens

Orée Design, objets en bois

USB Typewriter, le site des ordi-machines à écrire

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.