Quand on construit, on rénove, on se pose la question du choix de l’interrupteur quand tout est fini, que les peintures sont sèches et qu’on l’est aussi, à sec, vu qu’on a déjà tout dépensé dans le parquet en chêne ou la plomberie.

Résultat : au mieux il est passe-partout, au pire c’est une verrue sur le carrelage de la salle de bain qui nous a pourtant coûté un bras.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.