Ile de Ré
Ile de Ré © WikiCommons/Ile-de-ré

Ré, une île presque indépendante

Le mouvement indépendantiste rétais n’est encore pas très bien structuré et l’île de Ré est aussi calme que plate. Le sable huguenot oblige à une certaine retenue. Aussi bien pour les locaux que pour les touristes.

Ca ne veut pas dire que les habitants n’ont pas l’esprit insulaire : après s’être opposés à la construction du pont qui relie l’île au continent depuis 1988 (le pont le plus long de France !), beaucoup de Rétais redoutent maintenant que ce pont ne devienne gratuit pour les continentaux.

Camouflage "Côté Ouest"

C’est vrai que les villages de l’île de Ré ont des allures très Côté Ouest, avec leurs maisons blanches aux volets bleus ou verts, leurs venelles plantées de roses trémières, les pins, les grandes plages de sable, et les petits ports… Le bon goût est de mise, le comble du snobisme local étant d’avoir l’air plus rétais que les Rétais. Ici, la tenue de camouflage, c’est la bicyclette rouillée et la vareuse bien délavée par les embruns.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.