Marie Montuir a tenté de donner une touche surnaturelle à la maison, grâce aux objets qui peuplent la delirious home, maison délirante mais surtout magique, imaginée par des élèves de l’Ecal, la célèbre école de design de Lausanne, en collaboration avec des étudiants en design media et interaction. L’idée était de faire une démonstration de leur tout nouveau savoir et de donner un peu d’humour à la maison dite « intelligente »...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.