« J’étais un phallocrate jusqu’à 20 ans »,jusqu’au jour où Patric Jean devient féministe, engagé contre la loi du plus fort.

Lutter au quotidien contre les réflexes de sa propre nature de « mâle dominant », c’est du boulot !

Le cinéaste belge en a fait un documentaire « La Domination masculine » qui n’épargne pas le milieu des virilistes. Patric Jean à la tête du collectif « Zéro Macho » se dévoile en tant que papa célibataire pro féministe.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.