Laure Watrin a voulu en savoir plus sur les traditions qui existent à l’étranger pour célébrer la fin de l’hiver. Les Américains et les Canadiens ont donc trouvé un bon filon pour savoir si le printemps arrivera à l’heure ou pas : le « jour de la marmotte » ! Selon une superstition importée au 19e siècle en Amérique du Nord par des paysans allemands, la marmotte est censée se réveiller chaque année, le 2 février, le jour de la Chandeleur. En Russie, les crêpes ça dure carrément pendant une semaine avec la « maslenitsa », la Chandeleur locale. Une semaine pendant laquelle on se goinfre de crêpes rondes et jaunes dont la forme et la couleur symbolisent les premiers rayons du soleil. Sinon, il y a les carnavals, rituels collectifs qui à l’origine marquaient souvent le passage de l’hiver au printemps, de la mort à la vie. Une période de transition pendant laquelle on pouvait renverser l’ordre des choses, inverser les rôles, porter des masques, danser, et boire. Le Carnaval est né en Europe au début du Moyen-âge. Maintenant, il y en a aussi beaucoup en Amérique du Sud.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.