« No pain no gain »: si on ne souffre pas, on n'obtient rien. C'est sûrement ce que se disent les acharnés que l'on croise tous les matins dès 5h sur les tapis de course de New York, et qui peuplent les cours de crossfit le soir.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.