En plein salon de l’agriculture, Laure Vautrin nous fait découvrir un nouveau vieux légume, le kale, variété ancienne de chou vert frisé, qui en trois, quatre ans est devenu le légume fétiche outre-Atlantique : les Obama en mangent, l’actrice Gnyneth Paltrow refile sa recette de chips de kale, on lui consacre des livres de recettes aux titres pas lourdingues du genre « 50 shades of Kale » (50 nuances de Kale). Il est adoré pour ces qualités nutritionnelles : la plupart des légumes verts à feuilles sont bons pour la santé mais le kale a encore plus de vertus: plus riche en calcium que le lait, plus riche en vitamine C que l’orange, bourré de vitamine A, de fer, d’antioxydants, et d’anti-inflammatoires, bref, le journal scientifique Live Science le classe en 2008 dans la liste des 7 aliments qui pourraient nous suffire sur une île déserte.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.