Pour suivre Le Grand Emballement surou réagir à l'émission :

Deux mois après Nice, un autre bijoutier tue son braqueur
Deux mois après Nice, un autre bijoutier tue son braqueur © Maxppp / Patrice Lapoirie

C ette semaine nous nous penchons sur ce qui s’est passé sur Facebook dans les heures qui ont suivi la mort d’un braqueur d’une bijouterie à Nice, tué par le commerçant qu’il venait d’attaquer. Un fait divers qui a suscité une émotion et une mobilisation jamais vues sur Internet en France, mais pas forcément dans le sens attendu. Plus d’1,5 million de personnes ont rapidement apporté leur soutien à celui qui a été surnommé dans les médias « Le Bijoutier de Nice ».

manifestation de soutien au bijoutier de nice
manifestation de soutien au bijoutier de nice © reuters

Comment une pareille réaction a pu se produire ; en quoi Internet a modifié la façon de mobiliser les citoyens -avec peut-être un risque de manipulation- ? Passe-t-on facilement de la mobilisation digitale à l’engagement sur le terrain ? Autant de questions auxquelles nous chercherons à répondre dans Le Grand !

►►►POUR ALLER + LOIN

Une sélection de tweets

Des vidéos

Vidéo de reconstitution de l’affaire du bijoutier de Nice (Nice Matin)

Une parodie

Et quelques petites choses glanées sur la toile

> Les illustration de NAWAK illustration

> Racisme ordinaire

Les décodeurs déballent

Les décodeurs du Monde
Les décodeurs du Monde © Le Monde
Bonnets rouges sur Facebook
Bonnets rouges sur Facebook © Radio France

L a chronique de Samuel Laurent

:

Grâce à Facebook, à Twitter et au web pour produire un élan de mobilisation il vous suffit désormais d’un nom, de préférence animalier, par exemple les Pigeons, les Dodos, les Tondus ou les Moutons, ou alors un bonnet avec une couleur, n’importe laquelle : rouge, vertes, bleue, jaune, ce que vous voulez. Ajoutez lui une page Facebook dédiée à votre mouvement, un logo, un compte Twitter, et c’est parti.

Le début du quinquennat Hollande aura connu une sorte d’épidémie de ces collectifs. Il y a eu les “pigeons” et...

La tête de réseau

L'avatar de Maître Pandavocat
L'avatar de Maître Pandavocat © Pandavocat

C ette semaine Le Grand dresse le portrait d'une jeune avocat(e) pénaliste un peu idéaliste mais pas irréaliste... Fondatrice de la

Avancant "visage masqué" pour conserver une parfaite libérté de parole... Bonjour

Les liens

Change.org La plateforme mondiale pour le changement

Synthesio - Un outil d’analyse des médias sociaux

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.