John Cale, Michel Zlotowski et François Busnel
John Cale, Michel Zlotowski et François Busnel © RF / Anne Audigier

What's Welsh for zen?

Si l'on ne présente plus John Cale, membre fondateur et frondeur du Velvet Underground, artiste singulier et incontournable de l'histoire de la musique de ces 50 dernières années, il faut bien avouer que le parcours du Gallois après son départ de la mythique formation new yorkaise reste parcouru de zones d'ombres. Cela tombe bien, What's Welsh for Zen (Comment dit-on zen en gallois en VF), l'autobiographie que le bonhomme a co-écrite avec Victor Bockris, sort ces jours-ci aux éditions du Diable Vauvert, histoire d'éclairer tout ça.Avec Victor Bockris, biographe et ami de William Burroughs et d'Andy Warhol, John Cale se raconte dans What's Welsh for Zen, somptueux livre de près de 300 pages, entre ouvrage d'art et manifeste, rempli d'illustrations signées du fameux graphiste et photographe Dave McKean auteur du roman graphique Violent Cases également paru au Diable Vauvert). Cale y livre simplement le récit d'une vie, de sa naissance à ses travaux actuels plus apaisés, retraçant le parcours d'une vie comme un roman que l'on aurait tous rêvé de vivre, une existence exemplaire portée par une philosophie personnelle qui devrait servir d'exemple à tous ceux qui souhaitent vivre libre et pleinement, même s'ils ne sont pas artistes.

Les liens

Le site de John Cale

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.