Harry Mathews

Choix musical de l'invité:

Barbara en 1968 – Mon enfance

Bio issue du site de L'Oulipo

Né à New York en 1930, Harry Mathews a vécu longtemps en Europe, surtout en France, où dès la fin de ses études en musique à Harvard il s’est installé avec sa femme et son premier enfant en 1952. Actuellement il passe la moitié de chaque année en France, l’autre moitié à Key West (Floride).

Mathews a publié ses premiers poèmes en 1956. A cette époque il a rejoint les poètes de la dénommée École de New York, ami notamment de John Ashbery, avec qui il a fondé (avec la collaboration de Kenneth Koch et de James Schuyler) la revue Locus Solus . Ayant participé depuis longtemps à la Paris Review , il en devins le directeur parisien de 1989 à 2003.

En 1962 il publia le premier de ses six romans, Conversions (le dernier, Ma Vie dans la CIA , parut en 2005). Il est l’auteur de plusieurs livres de poésie, de traductions, d’essais critiques, et d’autobiographie.

En 1970 Mathews rencontra Georges Perec ; une période d’amitié et de collaboration littéraire commença qui dura jusqu’à la mort de Perec en 1982. C’est Perec qui présenta Mathews à l’Oulipo, qui le coopta en 1973, le premier membre américan après Marcel Duchamp. En 1998 Mathews avec la collaboration d’Alastair Brotchie publia Oulipo Compendium , une étude encyclopédique du groupe et de ses affiliés.

En 1978 Mathews commença à enseigner dans plusieurs universités américaines (littérature française et comparée, ateliers d’écriture). Il est marié à l’écrivain français Marie Chaix, dont il partage la vie depuis bientôt 30 ans.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.