Jean-Bertrand Pontalis pour la journée spéciale Freud

Freud avec les écrivains

Résumé

Une étude des liens entretenus par Freud avec la littérature, et des apports de celle-ci dans son oeuvre théorique, au travers des auteurs qu'ils a lus, ou avec qui il a entretenu une correspondance. Une partie de l'ouvrage est également consacrée à Freud écrivain.

Quatrième de couverture

À l'origine de ce livre un projet partagé par les deux auteurs : montrer ce que la psychanalyse et tout particulièrement son fondateur, qui a toujours quant à lui reconnu sa dette, devaient à la littérature.Par des voies assurément différentes, voire divergentes, par des procédés qui sont propres à chacune d'elles, littérature et psychanalyse ne visent-elles pas un même objet, à savoir rendre compte de la complexité de l'âme humaine, déceler ce qu'il y a en elle de conflictuel, de troublant, d'obscur ? Mais dans l'obscur au moins est-il possible d'apporter quelques lumières. Dans l'exploration des terres inconnues, des terres étrangères, au moins est-il possible de s'aventurer sans s'y perdre.Nous avons porté notre attention exclusivement sur des auteurs qui ont incontestablement marqué Freud. Certains qu'il n'a pu que lire - Shakespeare, Goethe, Schiller, Heine, Hoffmann, Dostoïevski -, d'autres qui furent ses contemporains, qu'il a rencontrés, avec lesquels il a correspondu - Stefan Zweig, Arthur Schnitzler, Romain Rolland, Thomas Mann.Nous avons souhaité consacrer quelques pages à Freud écrivain - « Freud avec Freud » en quelque sorte -, car, ne l'oublions pas, il ne s'est pas contenté d'écouter, sa vie durant, ses patients, d'interpréter leurs rêves et de déchiffrer leurs symptômes, il n'a cessé, sa vie durant aussi, d'écrire - des livres, des articles, d'innombrables lettres.

freud pontalis
freud pontalis © Radio France

Choix musicaux de l'invité:

  • Partita n° 2 in C minor, 5ème mouvement, Rondo, de Bach (Pianiste : Martha Argerich)

Choix littéraire de l'invité:

La Doulou d'Alphonse Daudet

J.B. Pontalis,Le Laboratoire central- Entretiens, 1970-2012

Paris : Éditions de l'Olivier, 2012.

Présentation de l'éditeur :

Le Laboratoire central réunit neuf entretiens et exposés de J.-B. Pontalis entre 1970 et 2012, dont certains inédits, en réponse des questionnements sur les rapports de la psychanalyse et de la littérature (« De l’inscrit à l’écrit », entretien avec Pierre Bayard), mais aussi, en arrière-fond, explicitement parfois, sur le lien entre psychanalyse et politique (« Détournements ? », entretien avec Marcel Gauchet).Ce titre – Le Laboratoire central – est en hommage à Max Jacob, que l’auteur a connu avant son internement en camp. Le « laboratoire central » est l’entretien que le psychanalyste a avec ses patients, avec ses collègues et avec lui-même, où il fait travailler ce à quoi il tient et croit, centralement, tout en cherchant à se mettre en difficulté, à « penser contre soi ». Avec ces échanges loyaux où il ne craint pas d’épouser les vues adverses, avec les visées inattendues et fortes qu’il prête à l’autre, avec le dérangement en lui-même d’une pensée autre, J.-B.Pontalis sait mettre cent fois sur le « métier » l’ouvrage d’une réflexion qui a traversé le dernier demi-siècle, continue d’être centrale, et n’a cessé de compter bien au-delà du cercle des psychanalystes.

pontalis
pontalis © Radio France

JB Pontalis
JB Pontalis © PhotoPQR/OuestFrance / Claude Stefan

Evénement(s) lié(s)

Une journée avec Freud

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.