Kenneth Anger et Michel Zlotowski
Kenneth Anger et Michel Zlotowski © Radio France / Anne Audigier

Kenneth Anger expose à la galerie du jour du 13 septembre au 3 novembre ET il présente une carte blanche à l’Etrange Festival, du 6 au 16 septembre… Le 8 septembre à 20h, à l’occasion de cette carte blanche, Kenneth Anger et Brian Butler ont joué la performance Technicolor Skull au Forum des Images. Galerie du jour 44 rue Quicampoix, Paris 4

gj
gj © Radio France

(Kenneth Wilbur Anglemyer), né le 3 février 1927 à Santa Monica en Californie, est un auteur, acteur et réalisateur américain qui œuvre dans le cinéma underground et le cinéma expérimental.

Ne réalisant que des courts métrages, il a produit presque quarante œuvres depuis 1937, dont neuf ont été regroupées sous le titre de « Magick Lantern Cycle », et forment la base de la réputation d'Anger comme l'un des réalisateurs indépendants les plus influents de l'histoire du cinéma. Ses films mêlent à des degrés divers le surréalisme à l'homoérotisme et à l'occultisme, et sont décrits comme contenant « des éléments érotiques, documentaires, du psychodrame, et du spectacle ». Anger est lui-même décrit comme « l'un des premiers réalisateurs publiquement gay d'Amérique, et certainement le premier dont l'œuvre aborde l'homosexualité de manière franche et personnelle », et « on ne saurait exagérer son rôle dans la visibilité de la culture gay au sein du cinéma américain, commercial ou autre ».

Certaines de ses œuvres fortement homoérotiques, telles que Fireworks (1947) et Scorpio Rising (1964), ont été produites avant la légalisation de l'homosexualité aux États-Unis.

Il a aussi fait de l'occultisme le thème central de plusieurs de ses films, montrant sa fascination pour le fameux occultiste anglais Aleister Crowley, dont il a embrassé la religion, Thelema. Cette influence est flagrante dans des films comme Inauguration of the Pleasure Dome (1954), Invocation of My Demon Brother (1969) et Lucifer Rising (1972).

Anger cite parmi ses influences des cinéastes tels qu'Auguste et Louis Lumière et Georges Méliès, et il est lui-même cité comme ayant à son tour influencé des réalisateurs comme Martin Scorsese, David Lynch et John Waters. On a dit de lui qu'il avait eu « un profond impact sur l'œuvre de nombreux autres cinéastes et artistes, ainsi que sur le clip vidéo en tant que forme d'art en devenir, employant des séquences oniriques, la danse, les fantasmes, et le récit ». Dans les années 1960 et 1970, il a travaillé avec nombre de personnalités de la culture populaire et de l'occultisme, dont le fondateur de l'église de Satan Anton LaVey, le sexologue Alfred Kinsey, l'artiste Jean Cocteau, le dramaturge Tennessee Williams, et les musiciens Mick Jagger, Keith Richards, Jimmy Page et Marianne Faithfull. Il est enfin l'auteur du livre sensationnaliste Hollywood Babylon (1959) et de sa suite, Hollywood Babylon II (1986), dans lesquels il prétend révéler nombre de rumeurs et de secrets des stars de Hollywood.

(source: Wikipedia)

Les liens

L'étrange Festival

Galerie du Jour

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.