Zabou Breitman et François Busnel
Zabou Breitman et François Busnel © Radio France / Anne Audigier

Zabou Breitman adapte et interprête La compagnie des spectres au Théâtre de la Gaïté Montparnasse du 12 octobre au 29 décembre 2012

Zabou Breitman joue et adapte le roman qui a révélé Lydie Salvayre . Plus qu’une méditation sur le passé, ce texte, d’une violence théâtrale inouïe, est une réflexion sur la folie et la liberté, sur la transmission de l’histoire.

La compagnie des spectres
La compagnie des spectres © Radio France

RÉSUMÉ de la pièce:

Deux femmes, la mère et la fille, vivent recluses dans un petit appartement. L'huissier de justice, chargé de procéder à l'inventaire de leurs biens avant saisie, va devenir l'interlocuteur, bien malgré lui, de ces femmes hantées par les spectres de l'Histoire. La mère vient colorer la noirceur du propos de son vocabulaire fantasque et grossier, atrocement drôle parfois, parlant du Maréchal Putain, prenant l'huissier pour Darnand qu'elle enjoint de déguerpir à coup de Raus, mais citant Epictète et Sénèque en toute simplicité.

La fille compose, affolée de la tournure des choses, en fait peut-être trop, comme elle le dit, pour éviter coûte que coûte la guerre. Pendant ce gigantesque état des lieux, la fille raconte sa mère qui raconte sa propre mère, remontant deux génération jusqu'à ce drame familial sous l'Occupation et le régime de Vichy, qui perdurera jusqu'à aujourd'hui, soixante-sept ans plus tard.

Zabou Breitman
Zabou Breitman © Radio France / Anne Audigier

La compagnie des spectres, de Lydie Salvayre:

Prix Décembre 1997

La Compagnie des spectres
La Compagnie des spectres © Radio France
À l'huissier qui vient saisir ses meubles, un jour de 1997, dans l'appartement qu'elle occupe avec sa fille à Créteil, une femme hurle : 'c' est Darnand qui t'envoie'. Rien ne peut lui faire entendre raison. Pour elle, le monde s'est arrêté en 1943 le jour où son frère, alors âgé de dix-huit ans, a été torturé à mort par deux jeunes apprentis miliciens. Depuis, elle vit dans la compagnie des fantômes de l'Occupation, de ceux qu'elle appelle Darnand et le 'maréchal Putain'. L'irruption de l'huissier la renvoie à ses peurs, ses haines, sa folie. Et un étrange huis clos s'instaure entre l'officier ministériel qui ne dit rien mais accomplit sa tâche, la fille qui tente vainement de calmer sa mère et la mère qui vitupère de plus belle.

Choix musical de l’invitée: KIDDO – Sunshine

Evénement(s) lié(s)

La Compagnie des spectres

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.