Philippe Starck et François Busnel
Philippe Starck et François Busnel © Anne Audigier / Radio France

invité(s)

Philippe STARCK

« J'aime ouvrir les portes du cerveau humain » - Philippe Starck Découvrir un objet ou un lieu conçu par Philippe Starck, c’est entrer dans un monde d'imagination intense, de surprises fertiles et de fantasmagorie. Pendant plus de 30 années, ce créateur, designer et architecte insolite et polymorphe, en dehors des conventions, a toujours été présent dans notre quotidien, en créant des objets « bons » avant d’être beaux, et des destinations iconiques qui emmènent les membres de sa « tribu culturelle » ailleurs, hors d’eux-mêmes, et surtout, les amènent au meilleur. De son père, inventeur et ingénieur aéronautique, il hérite très tôt le désir de créer et de rêver.

Plusieurs années et plusieurs prototypes plus tard, Philippe Starck est missionné pour travailler pour le Président français François Mitterrand. C’est également à ce moment qu’il commence à créer des meubles pour les plus grands éditeurs italiens et internationaux. Quand Philippe Starck conçoit un hôtel ou un restaurant, il travaille plutôt comme un metteur en scène, créant des scénarii pour amener et élever les gens dans un univers mental, imaginatif et créatif. Ses hôtels sont tous devenus des icônes intemporels et ont apporté une nouvelle dimension au paysage international.A travers son concept de « design démocratique », augmenter la qualité des objets pour baisser les prix afin de donner le meilleur au plus grand nombre, Starck est apparu comme un pionnier quand le design était destiné exclusivement à une élite.Peu de domaines n’ont pas été explorés par le créateur : des meubles pour particuliers aux maisons en vente par correspondance, des motos aux méga yachts, et même la direction artistique de projets de voyages dans l’espace… entre autres.Les convictions écologiques de Starck étaient une évidence avant qu'elles ne deviennent populaires pour le respect de l’avenir de la planète. Très tôt déjà, il crée le catalogue Good Goods, le catalogue des non-produits pour les non-consommateurs du futur marché moral, sa propre compagnie de nourriture organique, et plus récemment il développe le concept révolutionnaire de « l'écologie démocratique », en créant des éoliennes personnelles à des prix accessibles, qui annoncent également des bateaux solaires, des véhicules à hydrogène…Ce citoyen du monde, infatigable et rebelle, considère comme son devoir de partager sa vision éthique et subversive d'un monde plus juste et continue à être en accord et à devancer nos rêves, désirs et besoins en faisant de son travail un acte civique et politique mais toujours avec amour, poésie et humour.

Les choix de Philippe Starck

Musique : Dan Auerbach: heartbroken / In disrepair Livres : Agota Kristof: Le Grand Cahier, La Preuve, Le 3e Mensonge Mats Wägeus: Scènes chasse en blanc Herta Muller: Le renard était déjà le chasseur

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.