photo2
photo2 © Radio France

Les Enfants d'Alexandrie

Premier volume de La Reine oubliée, Françoise Chandernagor nous entraîne dans une nouvelle fresque historique (en librairie le 7 avril 2011). « En ce temps-là, le monde était jeune, et Alexandrie, la plus belle ville du monde. Au ras des flots, la « Très-Brillante » éblouissait par sa blancheur. Blanches, les terrasses de pierre tendre, les colonnes d’albâtre, les avenues pavées de marbre, et blanc, le grand Phare…» Alexandrie : joyau d’un empire qu’Antoine et Cléopâtre vont entraîner dans leur chute.

Des amours de l’Imperator et de la reine d’Égypte étaient nés trois enfants : des jumeaux magnifiques, fille et garçon, brune et blond, puis un bébé fragile. Princes éphémères, qui grandissaient dans l’or et la pourpre du Quartier-Royal auprès de leur demi-frère aîné, l’enfant-pharaon né de César et Cléopâtre. Tous si jeunes encore, si protégés, si confiants, quand la tourmente s’abattit sur eux. Quatre enfants au destin tragique.

Les liens

Le site de Françoise Chandernagor

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.