David Grossman, Michel Zlotowski et François Busnel
David Grossman, Michel Zlotowski et François Busnel © Radio France / Anne Audigier

LA PRESENTATION DU LIVRE PAR L'EDITEUR

Ora, une femme séparée depuis peu de son mari Ilan, quitte son foyer de Jérusalem et fuit la nouvelle tant redoutée : la mort de son second fils, Ofer, qui, sur le point de terminer son service militaire, s’est porté volontaire pour « une opération d'envergure » de vingt-huit jours dans une ville palestinienne. Comme pour conjurer le sort, elle décide de s’absenter durant cette période : tant que les messagers de la mort ne la trouveront pas, son fils sera sauf. La randonnée en Galilée qu’elle avait prévue avec Ofer, elle l’entreprend avec Avram, son amour de jeunesse, pour lui raconter son fils. Elle espère protéger son enfant par la trame des mots qui dessinent sa vie depuis son premier souffle, et lui éviter ainsi le dernier.

À travers le destin bouleversant d’une famille qui tente à tout prix de préserver ses valeurs et ses liens affectifs, l’auteur nous relate l’histoire de son pays de 1967 à nos jours et décrit avec une force incomparable les répercussions de cet état de guerre permanent sur la psyché des Israéliens, leurs angoisses, leurs doutes, mais aussi la vitalité, l’engagement, et l’amour sous toutes ses formes.

Traduit de l'hébreu par Sylvie Cohen

La réception internationale :

« Une femme fuyant l’annonce est un livre d’une force et d’une intensité extraordinaires, c’est LE chef-d’œuvre de David Grossman. Flaubert a créé son Emma, Tolstoï son Anna, et à présent Grossman a son Ora ? un être pleinement vivant, parfaitement incarné. J’ai dévoré ce long roman dans une sorte de transe fiévreuse. Sidérant, magnifique, inoubliable. » Paul Auster

« Parmi tous les écrivains que j’ai lus, David Grossman est sans doute le plus doué. Doué, non pas seulement de par son imagination, son énergie, son originalité, mais parce qu’il accède à ce qui est proprement indicible, parce qu’il sait lire à l’intérieur d’un être et découvrir la singulière essence de son humanité. » Nicole Krauss

« Un livre d’une richesse abondante, plein d’angoisse et de présages funestes, mais aussi plein d’une force vitale ancestrale. Grossman pénètre au plus profond des âmes de ses personnages et leur insuffle la vie. » La Repubblica

« David Grossman évoque à la perfection la passion amoureuse et la sensualité, l’amitié masculine et les délicates nuances du quotidien dans un pays affaibli par la violence et la peur. » Die Welt.

RADIO FRANCE FÊTE LE LIVRE:

Samedi 26 novembre de 14h à 19h sous le chapiteau installé face à la Maison de Radio France

Pour la première fois, Radio France organise une grande manifestation autour des livres avec la Librairie Le Divan et le soutien du Centre National du Livre.

Radio France réunit plus de 120 auteurs « coups de cœur » de l’année 2011 élus par les journalistes et producteurs du groupe, ainsi que les auteurs « maison », pour une journée de dédicaces et de rencontres avec le public.

Parmi eux, sept lauréats des prix littéraires de la rentrée 2011 :

Emmanuel Carrère, Sorj Chalandon, David Grossman, Carole Martinez, Simon Liberati, Mathieu Lindon et Morgan Sportès.

Invité d'honneur de cette première édition : David Grossman Prix Médicis étranger 2011 pour "Une femme fuyant l'annonce" Ed. du Seuil

Evénement(s) lié(s)

Radio France fête le livre 2011

Les liens

Le site de l'éditeur

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés:

(ré)écouter Le grand entretien Voir les autres diffusions de l'émission

Jean Teulé

Marie-Josée Chombart de Lauwe

Serge Joncour

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.