Que faire de l’ordinaire dans nos vies ? Du quotidien, « de ce degré zéro de l’existence » ? L’expression est d’Adèle Van Reeth, productrice des « Chemins de la philosophie » sur France Culture. Elle publie "La vie ordinaire" aux éditions Gallimard.

©Radio France
©Radio France © Radio France / Christophe Abramowitz

« Le drame, c’est l’eau tiède. La vie qui continue après la fin du film et dans laquelle il ne se passe rien. Les secondes qui se suivent et qui se ressemblent, d’année en année. On en viendrait presque à la souhaiter, la fin, pour qu’enfin il se passe quelque chose. Interrompre le flux par tous les moyens, quitte à y laisser sa peau. Et pourtant ça continue… » 

La phrase est de la philosophe Adèle Van Reeth dans un livre passionnant qui vient de paraître dans la collection blanche de Gallimard. Le titre : « La vie ordinaire »

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.