Quel sort pour les français engagés au sein de l'Etat islamique après la chute de Raqqa?

Les Forces démocratiques syriennes ont annoncé mardi la reprise de Raqqa, capitale auto-proclamée du groupe État islamique depuis quatre ans.

Quels sort réserver aux djihadistes de nationalité française engagés sur place?

L'Etat français estiment que s'ils meurent au combat "c'est tant mieux". 

Le débat est ouvert avec Natacha Polony, Raphaël Glucksmann et notre invité :

Bertrand Badie, professeur à Sciences Po Paris et chercheur associé au CERI (Centre d’études et de Recherches internationales)

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.