Le gouvernement face au mouvement social, manifestations, grèves cette semaine. Et des réformes présentées comme nécessaires, indispensables. C’est à chaque fois le même argument, comme s’il n’y avait pas d’alternative possible. Pas d’alternative ?

47 800 manifestants ont été recensés ce jeudi dans les différents cortèges parisiens, lors de la journée de mobilisation des fonctionnaires et des cheminots. Ce comptage a été effectué par la société Occurrence mandatée par le collectif des rédactions nationales et régionales françaises. Franceinfo, associé à la plupart des médias français, se sont mis d'accord pour mettre en place une méthode de comptage des manifestations, afin d'avoir un chiffre fiable et indépendant de ceux délivrés par les autorités et les organisateurs.

Les fonctionnaires et les agents de la SNCF protestaient contre les projets du gouvernement les concernant. Sept syndicats de la fonction publique (CGT, FO, FSU, CFTC, Solidaires, FA-FP et CFE-CGC) ont aussi réclamé, notamment, une hausse du pouvoir d’achat. Il y a eu plus de 180 rassemblements dans toute la France.

Les sept syndicats de fonctionnaires qui appelaient à se mobiliser doivent se retrouver le 27 mars pour décider des suites à donner au mouvement

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.