Cransac est une station thermale réputée pour ses gaz naturels chauds qui sortent du sol, au lieu appelé traditionnellement « la montagne qui brûle ».

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

Dans l’Aveyron, entre Rodez et Figeac, tout près de Decazeville, Cransac-les-Thermes (1500 habitants) est une station spécialisée dans les affections rhumatismales, les douleurs osseuses, les maux de dos, les sciatiques, les hernies discales, les tendinites… tout ce qui relève de la rhumatologie ; toutes ces choses qui font mal et affectent le quotidien. La particularité des soins à Cransac, c’est qu’ils sont souvent apportés grâce aux gaz naturels chaud captés au lieu appelé traditionnellement « la montagne qui brûle ».

L’établissement thermal actuel est moderne, puisque construit au début des années 2000. Il se situe au cœur de la plus grande forêt européenne de robiniers (faux acacias) et surplombe toute la vallée de l'Enne, offrant un large panorama sur la ville et ses environs.

Le casino est désormais ouvert 7 jours sur 7, toute l’année. Les cures reprendront le 28 février.

L’environnement est un atout pour celles et ceux qui viennent en cure, et pour les autres. La forêt de la Vaysse est la première forêt d’Europe de robiniers (faux acacias). Ancien site minier dans lequel se trouvaient plusieurs mines à ciel ouvert, la nature y a retrouvé ses droits.  

Par ailleurs, on perpétue la tradition des jardins ouvriers, dans cet ancien bassin minier. A Cransac, les jardins des Clots offrent 70 parcelles, avec toujours autant d’engouement de la part de ceux qui viennent y bêcher, creuser planter, soigner et récolter.

L’histoire du village aveyronnais devenu une des stations de la chaîne thermale du soleil est à découvrir dans le musée « les Mémoires de Cransac ».

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.