Bonne année depuis Cransac, dans l'Aveyron, terre gastronomique, où l'on déguste notamment l'estofinade.

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

En ce premier jour de 2018, nous vous proposons de jouer depuis Cransac, près de Decazeville, dans l'Aveyron. Ville thermale, spécialité rhumatologie, avec des soins donnés grâce aux gaz qui sortent naturellement du sol. Les cures reprendront le 28 février, mais les soins de remise en forme fonctionnent toute l'année, tout comme le casino.

Decazeville est une ville industrielle, ancien bassin minier. L'industrie évolue aujourd'hui dans l'automobile, l'aéronautique et la métallurgie. C'est un territoire d'innovation, avec une centrale solaire photovoltaïque à Decazeville, alors qu'à Cransac une chaudière fonctionne avec des noyaux de fruits !

En ce jour de l'an, les tables aveyronnaises sont joyeusement garnies. On pense à la charcuterie, au fromage, à l'aligot, au canard gras et à la poule farcie, accompagnés de vin de Marcillac. Mais connaissez-vous l'estofinade ? C'est une spécialité à base de cabillaud (ou morue), de pommes de terre, d'oeufs et d'ail. Né au 18° siècle grâce aux bateliers du Rouergue qui ont remonté sur le Lot depuis Bordeaux du stockfish, qui venait à l'origine de Terre-Neuve,, aujourd'hui de Norvège. Le stockfish est devenu estofi en occitan. Et ce plat populaire, l'estofinade, est un étonnant met aveyronnais venu de l'Arctique. 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.