Champs sur Tarentaine (Cantal)
Champs sur Tarentaine (Cantal) © radio-france

Dans le Puy-de-Dôme, Champeix se situe à 30 minutes au sud de Clermont-Ferrand.

Champeix, c’est un peu la porte d’entrée du massif du Sancy. Il s’agit d’un village commerçant, au charme méridional, étagé sur les pentes de la vallée de la Couze Chambon, affluent de l’Allier, et encadré de terrasses qui ont été autrefois plantées de vignes et de vergers. Le mot Couze est un terme auvergnat, qui correspond à un torrent.

Sur un éperon granitique surplombant le bourg, les ruines du château du Marchidial sont le but d'une jolie promenade familiale. Ce rocher, qui est en quelque sorte le piédestal d'une forteresse du Moyen-Âge, est parsemé de jardins emmurés et de ruelles empierrées. Le château lui-même, qui était une résidence des dauphins d’Auvergne, construit au 12° siècle, a été démantelé au 17°, comme la plupart des forteresses de Basse-Auvergne. L’église Saint-Jean du Marchidial domine le site, avec un étonnant clocher-tour de forme circulaire. Et les jardins qui l’entourent sont un véritable conservatoire botanique.

Car Champeix est aussi un village de jardins : historiques, botaniques, paysagers, potagers, collectifs (il existe des jardins communaux).

A propos de collectif, il existe aussi un poulailler collectif, géré par une association, « Le Cercle des Amateurs de Gallinacés ». Quatorze familles se relaient pour s’occuper des cocotes et ramasser les œufs.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.