Nous sommes toute la semaine en Vendée.

Lavoir de La Chapelle-Achard
Lavoir de La Chapelle-Achard © La Chapelle-Achard

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

► La nouvelle boîte du Jeu des 1000€

La Chapelle-Achard est une localité proche des Sables d’Olonne. Elle fait partie, depuis l’an dernier, de la commune nouvelle des Achards. Elle a donc fusionné avec sa voisine La Motte-Achard.  Cette commune des Achards dispose d’une zone d’activités, le long de la départementale 160, qui relie notamment la Roche-sur-Yon aux Sables d’Olonne.

Mais d’où vient ce nom, Achard ? D’une famille, comme vous vous en doutiez.  Achard de la Mothe, premier seigneur du lieu, avait édifié la motte, puis un château fortifié avec mur d’enceinte et douves. Le château changea plusieurs fois de main et fut détruit au 15° siècle. Puis, à son emplacement, un autre château fut édifié en 1773. 

Le logis de La Florencière est, quant à lui, un bel exemple de demeure de la Renaissance et a été restauré par son propriétaire actuel. S’agissant d’un bien privé, il ne peut se visiter.

A voir aussi à la Chapelle-Achard : la chapelle, justement. C'est au XI° siècle que la première chapelle a été érigée. Le chœur actuel et la sacristie sont ceux de l'église romane d'origine. Les protestants ont incendié l'église en 1568. La nef sera reconstruite ensuite. En 1894, on a fait placer de lourds contreforts pour soutenir les murs qui cédaient sous la pression des voûtes.

Autre construction: la croix hosannière. Le terme hosannière vient peut-être de l'exclamation hébraïque Hosanna, qui a servi à désigner le dimanche des Rameaux. Ces croix étaient édifiées en général au milieu des cimetières. La croix de La Chapelle-Achard est la plus imposante du Pays des Achards avec ses presque 7 mètres de haut et son socle de 4 marches. Elle date du 15° siècle.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.