Ce village du sud de la Drôme est au coeur d'un massif propice à la pratique du VTT, de la randonnée et de l'escalade.

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

► La nouvelle boîte du Jeu des 1000€

C’est vraiment la Drôme provençale, ici, à Buis-les-Baronnies. Le vieux village de forme circulaire, ses ruelles, ses places, ses arcades, des anciens remparts, ses cultures de lavandes, ses tilleuls, ses vignes et ses oliviers… tout participe à cette image bien méridionale de cette commune de 2300 habitants, sur la rive droite de l’Ouvèze. La Baronnie, c’est le nom de ce territoire de moyenne montagne qui fut dominé par deux barons à la fin du Moyen-Age. Cette moyenne montagne assez rocheuse, propice à la randonnée, au VTT et à l’escalade avec plusieurs sites réputés. Nous sommes dans le Parc Naturel régional des Baronnies Provençales.

Et le nom de Buis, qui suppose que la région était riche de ces arbustes, alors qu’aujourd’hui c’est la sarriette, la vigne, la lavande et le lavandin, mais aussi le tilleul qui sont rois. Planté au 19° siècle, le tilleul est vraiment la spécialité de la commune. D’ailleurs, la Fête du « Tilleul en Baronnies », un marché du tilleul, des plantes aromatiques et salon du livre des plantes, se tient en juillet.

Dans les Baronnies, quelques amoureux du tilleul tentent

de relancer la filière. Une certification collective bio a été mise en place par le Syndicat du Tilleul des Baronnies.

L'agriculture est prépondérante dans l'économie locale. L'arboriculture (l’abricot en particulier) joue, en plus de la viticulture, un rôle important. Vergers, vignes (vin Côteaux des Baronnies), mais aussi oliveraies (l’olive noire de Nyons et l'huile qui en découle), champs de lavande, garrigues…

Et le petit épeautre de Haute Provence. Une céréale de qualité exceptionnelle avec une haute valeur nutritionnelle, bénéficiant d’une IGP et certifiée bio.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.