Guérigny, dans la Nièvre, c'est "la cité des forges".

Entrée des Forges Royales
Entrée des Forges Royales © Guérigny

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

Dans le département de la Nièvre, Guérigny se trouve à 13 km au nord-est de Nevers.

Guérigny -2600 habitants- s’est développé ces dernières années grâce à sa proximité de l’autoroute reliant Nevers à Paris, l’A77.

Guérigny est encore souvent encore appelée « La cité des forges ». Car l'histoire de la localité est liée à celle d’une personnalité du 18° siècle: Pierre Babaud de la Chaussade. Profitant des ressources naturelles environnantes, principalement le minerai de fer, les forêts de chênes et de nombreux cours d'eau, Babaud de la Chaussade a implanté et développé les forges royales. Cette manufacture, totalement liée à la construction navale, et à la Marine nationale est devenue l'une des plus importantes de France. Les forges poursuivirent leur activité jusqu'en 1971. Leur spécialité: les ancres et les chaînes de marine.

C’est ici, par exemple, qu’ont été fabriquées les ancres du paquebot France (15 tonnes de fonte chacune…).

Les bâtiments du site, Monuments historiques, font l’objet de travaux de restauration mené par la ville et l’association des Amis du Vieux Guérigny et le théâtre des Forges y a été installé.

Voilà pourquoi, même si on est très loin de la mer, une ancre de marine ouvre la perspective des allées Babaud de La Chaussade face à l’entrée de la cour d’honneur du château du même nom.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Le jeu des 1000 € Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.