La commune de Châtenois, dans le département des Vosges, près de Mirecourt, fut un haut lieu de l’histoire de la Lorraine.

Aux XIe et XIIe siècles, Châtenois acquit ses lettres de noblesse en devenant la « Première Résidence du Premier Duc Héréditaire de Lorraine », c’est-à-dire capitale originelle de la Lorraine un siècle durant, bien avant Nancy. En effet, Gérard d’Alsace (aussi dit Gérard de Châtenois) en avait décidé ainsi lors de son accession au Duché en 1048.

Il fit construire son château sur le plateau du Haut-Bourg et son épouse, Hadwige (ou Edwige) dite « de Namur », y créa un prieuré bénédictin en 1069. Cette présence ducale à Châtenois se prolongea sous le règne de leur premier fils, Thierry II dit « Le Vaillant » puis de ses descendants jusqu’en 1150 environ.

Ce choix d’alors était justifié par la position géographiquement stratégique de la commune. C’est ce qui fait aujourd’hui encore la prospérité de Châtenois : commune-centre de la Communauté de Communes du Pays de Châtenois, siège des principaux services publics à la population.

Le château fut définitivement rasé au milieu du XVIIe siècle,mais certaines traditions perdurent, en particulier celle des foires et marchés initiée par Edwige de Namur en 1070 avec la foire du 2 août, toujours vivace aujourd’hui au travers de la foire du Lundi de Pâques qui existe, quant à elle, depuis 1874.

Quant au prieuré bénédictin, il a été démoli pour faire place, en 1843, à l'église actuelle, l'église Saint-Maurice. Le vitrail principal rappelle l'un des faits les plus importants du passé de Châtenois, la fondation du Prieuré, dont il reste tout de même une aile, transformée en presbytère.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.