La Haye
La Haye © Radio France

Dernier jour pour nous aux Pays-Bas, car demain nous serons de retour en France, en direct du Havre.

Oui, la Haye aujourd’hui encore, ville administrative, capitale de la paix et de la justice, car y siègent différents tribunaux internationaux.

Ville au cœur ancien, aussi, et sillonnée de canaux. Les monuments principaux sont le Mauritshuis, musée royal de peinture, dans une demeure du 17°. Et le Binnenhof, qui regroupe un ensemble de bâtiments de diverses époques, la plupart en briques, avec cours et ruelles, autour desquelles la ville s’est construite. Ces édifices abritent les centres de pouvoirs législatifs et exécutifs du pays.

Les liens entre les Pays-Bas et la France sont forts : nombreux sont les Néerlandais qui viennent visiter, voire d’installer dans l’hexagone. Nombreux sont également les Français à visiter ce qu’ils appellent la Hollande, et surtout Amsterdam, dans les rues de laquelle on entend beaucoup parler notre langue.

Ces liens passent par le langage : l’Alliance française, entre autres actions culturelles, donne des cours à 6000 élèves aux Pays Bas, et 1500 ici à La Haye. Il existe une trentaine d’Alliance dans le pays, plus un Institut français à Amsterdam. Les liens sont parfois tissés, renforcés même, de façon inattendue. Par exemple, des Néerlandais ont trouvé, dans une maison qu’ils avaient achetée en Ardèche, un carton de lettres écrites par un soldat, Raymond Molle, en 1914 et 1915. Il a été tué en 1915. Après avoir été présentées au Palais de la Paix, ces lettres, ainsi que des photos et quelques objets évoquant la Grande Guerre sont actuellement exposés à l’Alliance française de la Haye, jusqu’à demain, puis de retour pour deux semaines au Palais de la Paix.

Les liens entre nos deux pays seront également renforcés dans quelques mois par le Tour de France, qui partira des Pays-Bas, avec le Grand départ à Utrecht le 4 juillet et une étape à Zélande le 5.

Carte Pays-Bas
Carte Pays-Bas © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.