Le jeu des 1000€ fait escale cette semaine dans la Vienne

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions

►►► Posez la candidature de votre commune

Nous ouvrons notre semaine dans le département de la Vienne. Et nous sommes installés à Migné-Auxances.

C’est une petite ville de 6000 habitants située en périphérie de Poitiers, est traversée d’est en ouest par la rivière Auxance. L’Auxance se jette dans le Clain, qui se jette dans la Vienne, qui elle-même termine dans la Loire.

La commune réunit plusieurs « villages », dont Migné et Auxances qui lui ont donné son nom. Mais le nom du village s’écrit avec un S à la fin, à l’inverse de la rivière.

Parlons de l’exploitation de la pierre, qui remonte ici à l’époque romaine. C’est à la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle que cette activité a été la plus intense avec l’essor industriel et l’urbanisation de la France. Aux carrières des Lourdines, on comptait alors jusqu’à 200 ouvriers.

L’extraction de la pierre, métier d’hommes, a été ralentie pendant les deux guerres de 1914-1918 ( la carrière a même servi de dépôt de munitions) et 1939-1945. L’activité a repris à la Libération.

La carrière de Belle-Roche, fusionnée avec celle de Brétigny depuis dix ans, continue à être exploitée. 80% des blocs, acheminés à l’état brut, sont destinés aux Monuments Historiques qui les utilisent en architecture ou en sculpture. La pierre des Lourdines se retrouve ainsi dans les bâtiments comme la préfecture, les casernes de Poitiers ; l’hôtel de ville de Tours ; la gare d’Orsay, le Printemps à Paris ; la gare du Midi à Toulouse ; le palais de justice à Bruxelles et bien d’autres ; et à Migné-Auxances la poste, l’école maternelle de la République, et de nombreuses maisons sont en pierre des Lourdines.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.