Nègrepelisse, dans le Tarn-et-Garonne, doit sans doute son nom aux ouvriers du charbon de bois.

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

Dans le Tarn-et-Garonne, Nègrepelisse est une bastide typique du Sud-Ouest, une forme de « ville nouvelle » du Moyen-Age, située sur les bords de la rivière Aveyron.

Avant la création de la bastide au 13° siècle, Nègrepelisse était un village à l’ombre d’un château (dont il reste de belles ruines). A cause de sa situation à l’époque en zone marécageuse, le lieu était appelé « Saint Pierre des Grenouilles ». Quant au nom Nègrepelisse, apparu au 13° siècle, il vient du fait que les habitants travaillaient à la production de charbon de bois favorisée par la présence de grandes forêts. Les bûcherons, vêtus d’une pelisse de la couleur noir du charbon, allaient vendre leur production à Montauban ou dans les villes voisines.

La commune reste d’ailleurs très marquée par le bois et l’agriculture. Une chaufferie bois a été mise en place.

Plus tard, Nègrepelisse fut aussi un pays de potiers. Vers 1740, la bastide comptait huit maîtres-potiers.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.