Dans ce village normand, on maintient la tradition des Charitons.

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

► La nouvelle boîte du Jeu des 1000€

Heudreville-sur-Eure est une commune de 1100 habitants, très verte, siutée entre Evreux et Louviers. Sur la route de Louviers, donc.

Dans ce village normand, il existe une tradition à laquelle on ne déroge pas. Ce sont les Charitons d’Heudreville.

Les confréries de charité, car c’en est une, ont été créées à partir du 11ème siècle pour assurer une sépulture décente aux très nombreuses victimes des épidémies et des guerres. Celle d’Heudreville date de 1796.

Cette confrérie, constituée entièrement de bénévoles, ne peut survivre que grâce aux dons perçus au moment des inhumations pour leur permettre de poursuivre une tradition séculaire et d’entretenir leurs ornements, bannières et accessoires. La confrérie d’ Heudreville compte 11 membres, appelés aussi «Charitons», parmi lesquels le tintenellier. Au Moyen-Âge, lors des grandes épidémies de peste, le tintenellier ou “cliqueteux" précédait les cortèges d’inhumation en agitant ses tintenelles (ses clochettes) pour avertir du passage de pestiférés). Mais il y a aussi l’échevin ou maître de charité, et l’antique, le plus âgé.

A Heudreville-sur-Eure, on peut par ailleurs visiter l’atelier de Marie-Anne Thieffry, qui réalise des sculptures et différents objets avec des cartons. Et les 2 et 3 mars prochains, se tiendra une exposition de peintures, sculptures et photos organisée par l’association Heudreville patrimoine et qui rassemble traditionnellement chaque année une trentaine d’artistes normands, et on sait que la région est une inspiratrice pour les peintres et plasticiens de façon générale. 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Le jeu des 1000 € Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.