A 30 km au nord de Lorient, près du Faoüet, la commune de Lanvénégen (un peu plus de 1200 habitants), près du Faouët, dans le Morbihan, mais limitrophe du Finistère.

C’est un village et une commune remarquables pour l’église du 16° et pour les chapelles, dont certaines sont dans la campagne. Une campagne bocagère, légèrement vallonné, sillonnée de rivières poissonneuses et nombreux sentiers de randonnée. Dans la commune aussi : une école primaire, une agence postale qui fait aussi médiathèque, et quelques commerces.

A ce sujet, Lanvénégen fut le théâtre dans les années 1950 d’évènements qui firent de la commune « Un village sans dimanche ». C’est d’ailleurs le titre du film de télévision diffusé par France 3 en 2012 et qui a remis en mémoire cette époque et cette histoire qui remonte aux années 1950 :

A la suite d’un conflit entre le maire et le recteur de la paroisse au sujet de l’augmentation du loyer d’un champ utilisé par le curé, l’évêque de Vannes décide, par sanction, de fermer l’église au culte. Eglise fermée, plus de messe, cloches muettes… Cette décision a, entre autres, des conséquences désastreuses sur la vie économique locale, particulièrement florissante le dimanche matin, avant ou après la messe. Le bourg et les commerces (la commune en comptait 47), sont alors désertés. Le culte sera toutefois rétabli après une année d’interdiction. C’est l’illustration de ce que furent parfois l’affrontement entre les religieux et les laïcs à cette époque, dans cette Bretagne partagée entre les deux approches. Querelles non pas de clochers, mais entre clocher et mairie…

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.