A 20 minutes à l’ouest de Carcassonne, le village viticole Arzens fait partie de l’appellation malepère.

Cave "La Malepère" à Arzens
Cave "La Malepère" à Arzens © Jacques Moulis

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

Le village fut victime notamment des guerres de religions, nous sommes ici en pays cathare. Bernard d'Arzens a participé au début du 13° siècle à la controverse ou dispute de Fanjeaux, qui fut, certes, favorable au catholique Dominique de Guzman, venu tenter de contrer ce qu’il considérait comme une hérésie. Mais cela ne suffit pas à convaincre les cathares, qui furent cependant victimes peu après de la croisade des Albigeois, puis de l’Inquisition

L'église est du XIIIe siècle, de style roman languedocien ogival, avec un clocher-tour carré. Les restes du château sont une tour carrée du XVI° siècle.

La gastronomie locale est bien évidemment liée au cassoulet, celui de Castelnaudary, ou celui de Carcassonne. Haricots du Lauragais, cuisse de canard confit, saucisse et couennes... servis gratinés dans une cassole en terre cuite.

Il existe aussi localement un autre plat à base de haricots et de cou de porc, le Fréginat, spécialité typique très appréciée en Malepère, la Malepère étant le nom du petit massif qui domine le secteur. Et le malepère est le nom d’un vignoble AOC. 

Egalement, les fromages de chèvres, les truffes, les girolles, les oronges (des champignons), les foies de canard, le milhas (à la farine de maïs), les _oreillettes (une sorte de beignets),  _et les chocolatines (les pains au chocolat).

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.