Située en Haute-Loire, la Chaise-Dieu résonne dans le monde entier par son festival de musique créé en 1966 par le pianiste Georges Cziffra.

La Chaise-Dieu
La Chaise-Dieu © Getty

Le retentissement de la Chaise-Dieu vient aussi de son abbaye gothique du 14° siècle. Elle connaît actuellement des travaux de restauration, mais reste ouverte à la visite.La commune de 660 habitants n’est donc que beauté architecturale et sonore.

Le festival se tient en août et il accueille et a accueilli des musiciens célèbres comme Cziffra (l’initiateur de la manifestation), Rostropovitch, Ivry Gitlis, Katia et Marielle Labèque, Jean-Claude Malgoire, Marie-Claire Alain…Cette année, le festival de la Chaise-Dieu aura lieu du 18 au 28 août, avec plus de 30 concerts. Et ce sera le festival des cinquante ans, avec pour l’occasion, le 18 août, la reprise à l’identique du « grand concert symphonique » donné en septembre 1966, acte fondateur du festival. Ce programme, joué par l’orchestre national d’Ile-de-France, avec le pianiste Pascal Amoyel, sera donné en hommage aux fondateurs, avec deux oeuvres pour piano et orchestre, dont la célèbre Danse macabre de Liszt. Et cette œuvre est une allusion à l’extraordinaire fresque peinte dans l’abbatiale Saint-Robert, datant du début du 15° et représentant une danse macabre, un thème souvent représenté au Moyen-Age,.D’autre part, grâce à l'impulsion de Georges Cziffra, les orgues de l’abbatiale ont été restaurées en 1995.

D’ailleurs, l'association Marin Carouge, du nom du facteur qui construisit l'orgue au XVIIIe siècle, organise chaque année, juste avant le 15 août, les « journées de l’orgue » en invitant des organistes de renom.

Pour connaitre les dates des prochains enregistrements, envoyez vos questions ou posez la candidature de votre commune >>> c'est par là

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.