La Ferté-Saint-Aubin est une localité de 7200 habitants, au sud d’Orléans, en Sologne, département du Loiret.

Un département qui a accueilli, début 1939, plus de 2 800 réfugiés espagnols fuyant la chute de la République et l’avènement de Franco. C’est ce que l’on a appelé la Retirada. Devant l'insuffisance des structures d'accueil d’Orléans, 46 centres d’accueil ruraux sont ouverts, dont un à La Ferté-Saint-Aubin.

À l'incitation du gouvernement français qui facilite les conditions du retour, une partie des réfugiés rentrent en Espagne. Ceux qui restent sont regroupés au camp de La Verrerie, à la Ferté. Puis, les réfugiés sont, comme toute la France, pris dans l’exode provoqué par la débâcle de l’armée française.

La Ferté St Aubin - Le château
La Ferté St Aubin - Le château © CC

A la Ferté-Saint-Aubin, en matière de patrimoine, il y a le château, de style classique, l’un des châteaux les plus visités du Loiret. Il existe aussi de nombreux châteaux et demeures privés sur la commune, ainsi que des maisons à colombages, de pur style solognot.Et une cité, un ensemble de petites maisons occupée par des personnes âgées en situation de grande précarité. Elles ne payent pas de loyer, juste les charges.

S’agissant de l’emploi sur place, la plus grosse activité est liée à l’armement : il s’agit d’une entreprise du groupe Thales, qui conçoit, fabrique et teste principalement des systèmes de mortier et de roquettes aéroportées

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.