Au 19°, essentiellement consacrée à la culture maraîchère, la commune a connu un certain désenclavement avec l'arrivée du chemin de fer reliant Paris à la frontière belge.

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions

►►► Posez la candidature de votre commune

Pierrelaye, dans le Val-d’Oise, à 25 km au nord-ouest de Paris, est né sur la voie romaine que l’on appelait et que l’on appelle encore Chaussée Jules césar, qui reliait Lutèce à la mer.

Le sol, composé exclusivement de plusieurs variétés de sables, ne produisait que du seigle et du bois de bouleau. Les habitants s'étaient alors spécialisés dans la fabrication des balais. Ca, c’était aux temps anciens.

La plaine où se situaient ces cultures maraîchères fut, durant le 20° siècle alimentée par l'épandage des eaux usées de la ville de Paris… jusqu’à ce que l’on réalise que ces eaux étaient chargées de produits chimiques et de métaux lourds. Les cultures de légumes furent alors interdites, mais en 1993 seulement. Sur cette plaine de Pierrelaye, existe un projet de création d’une forêt, grâce à la plantation d’un million d’arbres, sur sept communes.

Une importante zone d'activité commerciale s'étend en partie sur le territoire de la commune de Pierrelaye, le long de la départementale 14. Et nous sommes proches des zones d’activité de Saint-Ouen-l’Aumône et de la ville nouvelle de Cergy-Pontoise, et de l’autoroute A15.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.