A une trentaine de km au sud-ouest d’Angers et au nord de Cholet, la petite ville de la Pommeraye, en Maine-et-Loire, a connu une vraie expansion dans la deuxième partie du XXème siècle, les progrès sont immenses ; l’industrie de la chaussure est florissante, les agriculteurs se regroupent et utilisent du matériel de plus en plus performant

De nos jours, on recense 70 exploitations : arboriculture, vignobles AOC, maraîchage, élevage.... De nombreux agriculteurs font de la vente directe, soit sur le lieu de production, soit sur le marché hebdomadaire, soit à l’épicerie associative « Envie de saveurs » ouverte il y a un an et demi, dans le cadre de la rénovation du centre-bourg.

A propos de culture, mais là à titre associatif, il faut signaler que depuis 15 ans, une équipe de bénévoles cultive des légumes qui sont donnés à la Banque alimentaire. Plus de 20 tonnes de légumes ont été récoltées l’an dernier : pommes de terre, carottes, poireaux potirons, choux, haricots blancs ! Des légumes qui sont destinés chaque mois aux quelques 4 500 familles choletaises bénéficiaires.

Autres activités : la logistique et l’artisanat, mais aussi le tourisme et services : dès les années 1970, a été créé un village-vacances initialement géré par une association. Intégré aujourd'hui dans le complexe touristique des « Jardins de l'Anjou », il dispose d'une capacité d'hébergement de plus de 350 lits et bénéficie d'installations pouvant accueillir des séminaires, des congrès et des stages sportifs.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.