Lisbonne
Lisbonne ©

C’est la semaine de la langue française et de la francophonie, voilà pourquoi nous passons la semaine au Portugal, à la rencontre des francophiles et francophones.

Le Français est enseigné ici, au Portugal. Malgré la concurrence de l’anglais et de la culture anglo-saxonne, la francophilie et la francophonie restent néanmoins bien présentes (1/4 de la population est francophone). Le français est la deuxième langue étrangère enseignée, avec 270.000 élèves. La France est ma première destination des étudiants portugais.

L’action de la France s’appuie sur un dispositif composé de l’Institut français de Lisbonne, d’un réseau de 12 Alliances françaises, de deux lycées français, à Lisbonne et à Porto.

La coopération culturelle et audiovisuelle : elle se matérialise notamment par l’organisation du festival annuel du cinéma français.

Quant à la ville de Lisbonne est telle que vous l’imaginez. Sur les bords du Tage, non loin de Bélem et de l’embouchure du fleuve, la capitale portugaise possède son quartier bas, Baixa, avec ses grandes places. Et deux part et d’autre, deux quartiers anciens, sur des collines : l’Alfama, dominé par le château fort Saint-Georges, et sillonné de ruelles, ponctuées de petits restau où l’on mange pour quelques euros un repas complet : des accras, de la morue, des sardines, du porc… Et de l’autre côté, le Chiado et le Bairro Alto, que l’on peut rejoindre en tramway jaune traditionnel, ou à bord d’un funiculaire typique ou même un ascenseur, l’étonnant ascenseur Santa Justa, en fer forgé, très prisé.

Demain, je vous parlerai du quartier des docks et de Bélem, sa tour, son monastère et ses petits gâteaux, ses tartelettes à tomber par terre.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.