Semur
Semur © Christophe Gilles

Dans le département de la Côte-d’Or, à une heure à l’ouest de Dijon, en direction du Morvan, la petite ville de Semur-en-Auxois, 4500 habitants, est une très belle cité médiévale fortifiée, comme en témoigne les nombreux édifices (tours remparts, donjon, maisons à pan de bois, collégiale gothique). Ce à quoi il faut ajouter des constructions Renaissance. Elle est bâtie sur un rocher de granit rose et lovée dans un méandre de la rivière Armançon. On y vient flâner, visiter le musée installé dans un ancien couvent (présentant des collections riches et variées : peintures, sculptures, mais également archéologie, géologie et zoologie). Précision utile : l’entrée au musée est gratuite. Il faut aussi voir le fonds ancien de la bibliothèque. Il possède de nombreux manuscrits, incunables et livres rares.

Le centre-ville est et reste vivant. C’est essentiel dans une ville touristique qui reçoit des dizaines de milliers de visiteurs par an. Actuellement, environ 70 commerces, cafés, hôtels et restaurants sont installés dans le centre. Et pour maintenir cette activité, la mairie a mis en place un dispositif d’aide à l’installation : il s’agit d’une subvention au loyer professionnel, d’un montant de 2000 euros , lors de la création ou de la reprise d’une activité dans le cœur de Semur-en-Auxois.

Si vous venez à Alise-Sainte-Reine visiter le Muséoparc Alésia, ou si vous allez voir Flavigny et acheter les fameux anis, profitez-en pour vous poser à Semur-en-Auxois, comme nous le faisons aujourd’hui avec le Jeu de France Inter.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.